Ecomatériaux

Il s’agit d’une filière transversale, qui joue un rôle important en amont des autres filières. Elle peut en effet créer des synergies entre les différentes filières des écotechnologies, notamment avec celles du bâtiment durable et de la mobilité durable. Elle s’appuie sur le pôle de compétitivité Fibres-ENERGIVIE mais également sur d’autres réseaux du territoire comme le pôle Textile Alsace ou Fibois. Il y a réellement une spécificité régionale sur cette filière, en matière de tissu industriel et de capacités de recherche.

 

 Pour de plus amples informations :

POLE DE COmpétivité  http://www.fibres-energivie.com/ 

pole de competence : http://www.textile-alsace.com/

FEDERATION INTERPROFESSIONELLE BOIS : http://www.fibois-alsace.com/

 

 

Le secteur des matériaux fibreux utilisés dans les transports, l’habitat durable et la construction, l’énergie-environnement et la santé concernerait potentiellement 2 500 entreprises dans les deux régions Alsace et Lorraine, soit 125 000 emplois ainsi que 2 500 chercheurs. Si la filière manque de leaders visibles, il faut noter qu’une priorité est donnée aux marchés du bâtiment, des transports et de la protection de la personne, qui comptent quant à eux des leaders en Alsace.

 

Les actions déployées par la plateforme sectorielle « Écomatériaux », dont le chef de file est le pôle Fibres-Energivie, sont :

  • Sensibilisation et promotion des éco-matériaux auprès des entreprises. Le pôle Fibres-Energivie est le pilote de cette action et a élaboré une offre propre en éco-marketing et promotion de l’éco conception (CIMECO).
  • Formation d’acteurs régionaux pour l’évaluation des éco-matériaux. Les discussions sont en cours pour désigner l’acteur du monde de la formation qui prendra le pilotage de cette action et de la suivante. L’UdS a considéré ces besoins lors de la réflexion sur les nouvelles maquettes pédagogiques.
  • Développement des compétences marketing des PME qui font de l’éco-conception.
  • Renforcement des filières locales d’approvisionnement (en partenariat avec la plateforme Chimie durable).