Bâtiment durable

L’Alsace possède dans ce secteur un réseau d’acteurs reconnus sur l’ensemble de la filière de l’éco-construction en général (architectes, bureaux d’études, vente et installation de solutions ENR, construction de maisons bioclimatiques, producteurs et distributeurs de matériaux naturels, fabricants d’équipements, promotion immobilière HQE…). Les acteurs sont présents sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière de l’efficacité énergétique pour le bâtiment : principalement des artisans, mais aussi des PME, entreprises de taille intermédiaire (ETI) et grands groupes.  L’ensemble du secteur de la construction en Alsace représente 36 000 emplois et 6 000 entreprises[1].

Il s’agit d’un secteur industriel qui a entamé sa reconversion et offre de forts potentiels de croissance puisque les travaux de rénovations concernent 850 000 logements anciens et qu’il sera nécessaire de construire 120 000 logements neufs à l’horizon 2020*. Ce réseau d’acteurs,  mené par le pôle de compétitivité FIBRES-Energivie, compte des leaders reconnus comme Soprema, Osram, Hager ou Mathis.

 

Pour de plus amples informations : http://www.fibres-energivie.com/

 

Les actions déployées par la plateforme sectorielle « Bâtiment durable », dont le chef de file est le pôle Alsace Energivie, sont :

  • Constitution du « Réseau régional de performance des bâtiments publics » qui compte quatre groupes de travail, piloté par la DREAL;
  • Elaboration d’un guide des achats publics dédié au bâtiment : guide de l’éco-conception des bâtiments.
  • Mise en place d’un parcours découverte des sites exemplaires du bâtiment en Alsace : cette action pilotée par le pôle Fibres-Energivie est en cours de réalisation. Le parcours aura une dimension transfrontalière grâce à la collaboration avec des clusters suisse et allemand.



* Source : Bilan d’activité 2010-2011 Pôle Alsace Energivie