« Les déchets du BTP, c’est pas forcément compliqué » le 5 avril à Colmar – A destination des artisans

Les déchets, c’est pas forcément compliqué, c’est le thème du  Forum des déchets organisé à destination des artisans du BTP, le 5 avril 2016 à partir de 17h30 à la Maison de l’artisanat à Colmar.

 

Les objectifs de cette réunion d’échanges et d’information :

rappeler les obligations qui reposent sur les entreprises en ce qui concerne les déchets de leur activité,
découvrir comment valoriser et traiter les déchets dangereux, tout en respectant la santé et la sécurité des salariés, ainsi que l’environnement,
présenter des  pistes et des solutions testées par des artisans du bâtiment.

La Direccte Alsace Champagne Ardenne Lorraine organise cette manifestation en association avec la Dreal, l’OPPBTP, la Capeb et la FFB. •••

Réduction des charges sur le coût du travail pour les PME

Depuis le 18 janvier 2016, la réduction des charges pour les PME sur le coût du travail se traduit par 4 dispositifs cumulables et détaillés ci-après :

 

 1.            Embauche PME => Nouveau

« Embauche PME » s’adresse aux petites et moyennes entreprises qui affichent moins de 250 salariés en moyenne sur l’année 2015. Une prime trimestrielle de 500 euros durant les 2 premières années de l’embauche d’un salarié ( en contrat d’apprentissage, CDD, CDI -y compris requalification CDD), soit 4 000 euros au total, est versée pour les salaires jusqu’à 1,3 fois le Smic (22 877 euros bruts annuels, soit 1906 euros bruts mensuels, pour 35 heures par semaine). •••

Appel à projet Ademe ORPLAST visant à soutenir financièrement l’intégration de matières plastiques recyclées par les plasturgistes ou transformateurs

L’appel à projet Ademe Dispositif de soutien de l’ADEME, visant à soutenir financièrement l’intégration de matières plastiques recyclées par les plasturgistes ou transformateurs a été ouvert le 8 janvier et se clôturera le 29 Février 2016 à 12h.

  Type de projets accompagnés :

soutien temporaire aux matières premières plastiques de recyclage. Le soutien apporte se basera sur un plan d’approvisionnement et sur un engagement du client (l’entreprise demandant l’aide) et du fournisseur (producteur de matière plastique issue du recyclage) permettant l’augmentation de l’approvisionnement en MPR dans des conditions économiques soutenables pour toutes les parties.

 Participants :

les entreprises déjà utilisatrices ayant les capacités de s’approvisionner indifféremment en matière première vierge ou recyclée et acceptant de s’engager commercialement sur un partenariat avec un ou des régénérateurs/recycleurs. •••

Les métiers dans l’environnement les mieux payés

Une étude finalisée en novembre 2015 met en lumière les métiers de l’environnement les mieux payés, mais aussi dans quelle région les trouver ainsi que les différences femmes/hommes.

 

Les principaux résultats de l’étude de Qapa.fr sont consultables ici

  •••

Nouvelles formations à l’ENGEES : eau et géothermie

L’ offre de formations professionnelles diplômantes s’élargit à l’ENGEES, l’école du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg,  avec deux nouveaux diplômes, conçus dans le cadre de partenariats avec d’autres établissements d’enseignement supérieur et avec le soutien du monde industriel, pour les entreprises et les collectivités en quête de nouvelles compétences pour leurs projets innovants.

 

Les sessions 2016 de ces formations démarreront le 29 mars pour « Géomatique et Métiers de l’Eau (GEME) » et le 9 mai pour  » Gestion de projet de Géothermie (DU-Géo) ».

 

Organisés sur une durée courte, environ 120 heures, les diplômes d’établissement permettent à des étudiants ou des stagiaires de la formation continue, cherchant un approfondissement thématique, une double compétence ou une réorientation, de suivre une formation centrée sur l’acquisition de compétences pointues sur une thématique professionnelle très ciblée.

•••

DECEMBRE 2015 : ECOGI, INNOVATION MONDIALE POUR LA GEOTHERMIE

ECOGI, à la recherche de l’énergie enfouie

Le projet ÉCOGI pour Exploitation de la Chaleur d’Origine Geothermale pour l’Industrie, vise à alimenter par de la chaleur issue de la géothermie profonde les équipements industriels de l’usine Roquette Frères de Beinheim (Bas-Rhin).

La chaleur d’origine géothermique produite par ECOGI apportera 24 MW, portant ainsi le ratio d’énergies renouvelables consommées par le site Roquette à 75%.

Il s’agit d’une innovation majeure dans la valorisation de l’énergie haute température.

Cette expérience a mobilisé de nombreuses compétences alsaciennes : •••

Projet labellisé en 2011 par le pôle de compétitivité Alsace Énergivie (aujourd’hui Fibres-Energivie)

Les travaux de forage font appel à CFG Services, filiale du Bureau de Recherches Géologiques et Minières(BRGM), en tant que maître d’œuvre sous-sol, à la société COFOR en tant qu’entreprise de forage, et aux sociétés Géolog France et Schlumberger WireLine en tant que sociétés de services pour les diagraphies instantanées et différées.

NOVEMBRE 2015 : PROECO2, un réseau d’entreprises performantes

proeco2, un réseau de PME au service de la performance industrielle

Le Réseau PROECO2 a été créé en Alsace par la société AIREPUR.

Son objectif est de réunir toutes les compétences nécessaires à la prévention des pollutions et de répondre de manière groupée à des besoins d’industriels ou de collectivités.

Plus de 50 partenaires industriels, implantés sur l’ensemble du territoire national, composent ce réseau de professionnels. De belles réussites sont à l’actif de ce consortium, ce qui a incité le collectif à dupliquer son modèle  dans le monde du génie civil et du bâtiment (PROGC France).

Pour en savoir plus :

www.proeco2.eu

Fiche détaillée PROECO2 •••

SEPTEMBRE 2015 : KERMEL et ECONOMIE CIRCULAIRE

Kermel fait circuler sa fibre anti-feu

L’entreprise Kermel, située à Colmar, a développé le projet Recyk consistant à récupérer et valoriser les vêtements des équipes des Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS), constitués de fibres polyamide-amide de très haute performance, développées, produites et vendue par Kermel depuis 1992.

 

Seul sur ce marché, Kermel a ainsi mis en place une filière innovante permettant de recycler cette fibre high-tech pour divers usages.

La filière a été bâtie sur un modèle de parcellisation des tâches, en partenariat avec l’économie sociale et solidaire. La récupération des vêtements des sapeurs pompiers  est réalisée par l’entreprise sociale et solidaire Le Relais, spécialisée dans la collecte de vêtements usagés et en fin de vie. •••

AOUT 2015 : la méthanisation au lycée agricole d’Obernai

L’unité de méthanisation territoriale du lycée agricole d’Obernai

Au-delà de l’intérêt expérimental et économique de l’unité de méthanisation, l’exploitation d’Obernai entend sensibiliser les jeunes en formation à la nécessité de « réfléchir à un nouveau modèle de production agricole, plus sain, plus écologique et respectueux des ressources naturelles », selon Freddy Merkling, directeur de l’exploitation.

Deux apprentis sont formés chaque année à la conduite de l’unité de méthanisation dans le cadre de leur formation en baccalauréat professionnel « agro-équipement ».
Des élèves en formation BTS « analyse et conduite des systèmes d’exploitation », « agronomie, productions végétales », « gestion et maîtrise de l’eau » suivent également l’évolution de la production de méthane. •••